Anna Ruchat | Dans cette vie

Anna Ruchat
Dans cette vie

Traduit de l'italien par Véronique Volpato
2014 | 14 x 21 | broché cousu | 96 p.| 
ISBN 978-2-8290-0482-7
CHF 24.- | € 14.-

 

 

 

 

Je me réveille, mon oreille posée sur le coussin est humide et chaude, je me retourne mue par une vague inquiétude, la nuit est tombée depuis peu, la chambre est plongée dans le noir, un noir compact, sec, j’écarquille les yeux et ne vois rien. Il n’est pas resté une seule fissure qui laisse filtrer la transparence, ou qui permette de reconnaître une silhouette connue, j’étends un bras, tu es là à côté de moi, le drap de lin froid et froissé sous ma jambe n’est pas le nôtre, je déteste le noir. Ceci n’est pas un rêve ; c’est la chambre à coucher de tes parents qui se sont retirés ailleurs, en attendant. La nuit est irréelle, des ombres vagues la traversent, déchargées de leur couleur et de leur forme, congédiées par le temps et par la matière ; je voudrais les arrêter pour leur demander, à ces dépositaires de la mort de demain et de l’ancienne mort, si elles connaissent vraiment la ligne de la douleur, si elles savent où se niche la faute et si à présent cette faute est expiée.

Dans cette vie regroupe quatre nouvelles, quatre récits sur le destin qui guide nos vies et se joue ensuite d’elles. L’histoire de Marta, « trentenaire d’une beauté ombrageuse et intermittente » qui interroge les morts pour trouver une voie de sortie. L’histoire d’amour, bouleversée par le vent, entre un couturier atteint de nomadisme et une dame austère du Nord qui, au contraire de lui, déteste les imprévus. L’histoire de « soldats sans armes » qui s’en vont nous confiant leurs traces, leur mémoire, ou par exemple, un carton de livres. L’histoire de Sonia et de sa vie pleine de signes, d’anges, de rideaux d’organdi poussiéreux. Discours interrompus, repris et entrelacés dans un livre mélancolique et parfois cruel. Le style et le jeu des formes et des perspectives atteint parfois à une grande complexité.

Anna Ruchat est romancière, poète et traductrice tessinoise (elle a notamment traduit en italien des auteurs comme Thomas Bernhard, Paul Celan, Friedrich Dürrenmatt ou Victor Klemperer). Outre Dans cette vie (In queuta vita) qui, en 2005, a reçu les Prix Chiara et Schiller, Anna Ruchat a publié un recueil de poésie, Geografia senza fiume (2006) et un récit, Volo in ombra (2010)  à paraître prochainement aux Éditions d’en bas, ainsi qu’une œuvre de poésies et de proses, Binomio fantastico, chez DiFelice Edizioni (2014).

Véronique Volpato est traductrice de l’italien au français et assistante à la Faculté de traduction et d’interprétation de l’Université de Genève. Depuis 2011, elle a traduit plusieurs textes pour la version française de la revue Viceversa Littérature.

 

 

 


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg