Anne-Lou Steininger

Anne-Lou Steininger | Le destin des viandes
« Non, franchement, dites-moi ce que l’homme a de plus que le cochon ? Son cerveau ?… Quand on voit où ça l’a mené !… » Ici, comme à l’étal, on compare, on tâte, on soupèse. Homme ou cochon : quel est le meilleur morceau, le plus goûteux, le plus rentable ?

 


 

Biographie
Née à Monthey, en Valais en 1963
1977-82: Maturité scientifique au Collège de l'Abbaye de St-Maurice.
1983-89: Etudes de Lettres (philosophie, littérature française) et Sciences politiques à l'Université de Lausanne.
1990-94: Conceptrice-rédactrice en publicité dans une agence de Lausanne, puis comme indépendante.
1993-94: Séjourne à Bruxelles, puis à Florence où elle commence à écrire son premier livre, La Maladie d'être mouche.
1995: Naissance de son enfant Victor.
Vit actuellement à Genève. Différents projets d'écriture en cours.
Bibliographie :
La Maladie d’être mouche. - Gallimard, 1996.
Les jours qu'il me reste à vivre / ill. de Christine Sefolosha, 1998
Le destin des viandes. - 2001 (Théâtre)
Les contes des jours volés. - B. Campiche, 2005

Distinctions :
Prix Alpes-Jura 1997
Prix d`encouragement de l`Etat du Valais 1997
Prix de la Fondation Sandoz 1998
Prix Fems 1998
Prix de la Société Genevoise des Ecrivains 2001


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg