Littératures en traduction | Collection bilingue

Fabio Pusterla | Une voix pour le noir. Poésies 1985-1999

Rut Plouda | Comme si de rien n'était/Sco sca nüglia nu füss

Daniele Pantano | Dogs in untended fields/ Chiens dans des champs en friche

Alberto Nessi | Poèmes choisis, 1969-2009

Andri Snær Magnason | Bônus + 33%

Francesco Micieli | Ich weiss nur, dass mein Vater grosse Hände hat / Je sais juste que mon père a de grosses mains

Klaus Merz | Hart am Wind/Tout près du vent

Leopoldo Lonati | Le parole che so / Les mots que je sais

Pierre Lepori, Qualunque sia il nome / Quel que soit le nom

Thilo Krause | Und das ist alles genug / Et tout cela suffit

Nora Gomringer | Klimaforschung/Recherche climatique

Zsuzsanna Gahse / Logbuch - Livre de bord

Américo Ferrari | Figura para abolirse/Figure pour s'abolir suivi de La fête des fous/Fiesta de los locos Forteresse européenne et les réfugiés

Beat Christen | Leer réel

Pierre Chappuis | Pleines marges

Erika Burkart | Langsamer Satz/Mouvement lent

Yari Bernasconi | Nuovi giorni di polvere/Nouveaux jours de poussière

Fabiano Alborghetti | Registro dei fragili / Registre des faibles

Fabiano Alborghetti | L'opposta riva/La rive opposée

Leonardo Zanier | Libers di scugnî lâ/Libres de devoir partir/Liberi di dover partire Poèmes 1960-1962

Beat Christen | Leer réel

Beat Christen
Leer réel
Préface de Martin zingg

2003 | 96 p.
ISBN  978-2-8290-0297-7
CHF 21.- | € 14.-

 

 

 

 

« Traduttore, traditore » : habituellement, le traducteur passe pour celui qui trahit l’original, l’expression authentique. Beat Christen écrit en allemand et en français, il est traducteur de l’auteur et auteur de la traduction. Invitées à un dialogue, les deux langues cherchent un terrain d’entente. Le cheminement d’une langue peut amener l’autre dans une impasse. Cela suscite détours et égarements. Pourtant, l’impossible impose un autre possible : ainsi le traducteur a parfois forcé l’auteur à revoir son original, parce que le traducteur avait trop bien revu sa copie.

Beat Christen est né en 1965 à Lucerne. Il a étudié l’allemand, la philosophie et le français à Angers, Zurich et Lausanne. Il vit et travaille à Oron (Vaud) depuis 1991, et est père de deux enfants. Il a publié des poèmes et des essais dans plusieurs revues littéraires, ainsi qu’un recueil de poésie Poser un lapin/Versetzt


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg