Bernard Pichon

Alors qu'il n'a que dix ans, Bernard Pichon est engagé par la Radio suisse romande pour tenir un rôle d’enfant dans La machine infernale de Cocteau, puis - suite à cette expérience - Charles Apothéloz lui demande de tenir sur la scène du Théâtre Municipal de Lausanne le rôle principal dans L'île au trésor.
À 19 ans, alors qu’il commence des études universitaires en sciences sociales, Bernard Pichon reçoit des propositions de la Radio-Télévision suisse romande. Démarre alors pour lui une longue carrière de producteur, journaliste et animateur, du Cinq à six des jeunes aux Oiseaux de nuit (TV), en passant par Blanche & Gaspard, Basile & Pecora, Dodu Dodo (émissions jeunesse TV) ou La Ligne de cœur et Salut les p'tits loups (Radio).
Plusieurs années durant, il a été chroniqueur de Michel Drucker, avec ses séquences d'interviews d'enfants diffusées dans Vivement dimanche (France 2).
En 1987, Bernard Pichon publie Histoires à frémir debout (Éditions Luce Wilquin), puis - dix ans plus tard - il écrit son premier roman Le jour de beauté (Éditions Anne Carrière) avant de rédiger plusieurs guides : Voyager sans se faire plumer, illustré par Mix & Remix, La Scandinavie grandeur nature, Romandie souterraine, Loco(é)motion, Une nuit ailleurs, etc. (Éditions Favre).
Ses expériences professionnelles sont consignées dans Une valise de souvenirs, alors que ses rencontres de voyage constituent la matière de Blog-trotteur (180° Éditions).
Ses grands reportages sont régulièrement publiés dans la presse helvétique ; on les retrouve en ligne sur son blog pichonvoyageur.ch

 

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg