Bertrand Cottet, Sonya Mermoud | Ombres et lumières de l’exil/ Schatten und Licht im exil

Bertrand Cottet, Sonya Mermoud
Ombres et lumières de l’exil/ Schatten und Licht im exil
Version allemande de Barbara erni

2003 | 22.4 x 22.4 | relié | Photographies n/b | 112 p.
ISBN  978-2-8290-0300-4
CHF 35.- | € 23.-

 

Pénétrant, sur la pointe des pieds, dans un monde difficile d'accès pour qui cherche à le percevoir au-delà des clichés, Bertrand Cottet tente de donner un visage, une âme à l'exil. Il s'est attaché à représenter ses multiples expressions, à explorer ses zones d'ombre et de lumière. Derrière les sourires, il a parfois capté la tristesse. En marge du déracinement, l'espoir. Au-delà des différences, l'universalité des sentiments. Ses portraits, tantôt ouverts, tantôt inquiets, sont avides de contacts, d'échanges. Il y a de la générosité qui perce des regards, de la gravité aussi. Les prises de vue plus larges lèvent un pan de voile sur le cadre de vie des exilé·e·s. Porte entrouverte sur des souvenirs, témoins silencieux tissant d'invisibles liens avec une terre perdue. Tiraillé entre volonté d'intégration et culture d'origine, le quotidien des exilé·e·s s'expose. Sur le lieu de travail, au détour d'une rue, dans une classe d'accueil... Autant de séquences croquées avec beaucoup de sensibilité par le photographe qui, sortant de l'anonymat ces voisin·e·s venu·e·s d'ailleurs, contribue à leur rendre leur identité.

Bertrand Cottet, anthropologue et photographe, a travaillé de nombreuses années dans le domaine de l'asile. Chargé d'évaluer des projets d'intégration pour les réfugié·e·s, il a mené cette activité de pair avec sa passion de l'image. Son but: valoriser une population trop souvent laissée pour compte dans la société.

Sonya Mermoud, passionnée d'écriture et de voyages, exerce la profession de journaliste. Elle était responsable durant sept ans du journal «Planète exil», édité par l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés. De l'exil, elle connaît aussi bien les réalités politiques que les enjeux individuels.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg