Carlos Schuler

Carlos Schuler | Vivre et survivre au Congo
Témoin des terribles tragédies dont sont victimes nos populations depuis la première guerre de 1996, Carlos Schuler était responsable des infrastructures pour la Coopération technique allemande (GTZ) au Parc de Kahuzi-Biega.

 


 

Karl Schuler, né en 1955, a grandi à Bürglen. Il a gagné sa vie en premier en tant que musicien, pompiste et policier auxiliaire. En tant que typographe et régleur de machines, il a travaillé pour le "Bauernzeitung", le "Urner Wochenblatt" et le "Aroser Zeitung". Sa passion était le voyage. Il s'est rendu au Kenya, en Gambie, au Sénégal, en Angleterre (séjour linguistique), en Israël (kibboutz), à Ceylan, au Maroc et en Russie, et a fait des voyages en Amérique centrale et du Sud, en Asie et en Afrique. Entre ses voyages dans le monde, il a pris des emplois à temps partiel - comme poseur de sols, "porteur de caisses de munitions", moniteur de plongée, de voile et de surf, moniteur de ski, mannequin de ski, écrémeur (service), vendeur de voitures, assistant menuisier et livreur de nourriture. Il a travaillé pour l'association des thermes d'Arosa. En 1988, il a émigré avec sa femme et son enfant au Zaïre (Afrique). En 2008, Carlos Schuler a reçu la Croix fédérale allemande du mérite à Berlin pour ses services exceptionnels en tant que défenseur de l'environnement et de la nature.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg