Collectif | Cahiers d'histoire du mouvement ouvrier N°32/2016

 

Collectif
Cahiers d'histoire du mouvement ouvrier N°32/2016CENT ANS APRÈS ZIMMERWALD ET KIENTAL
Co-édition AÉHMO 

2016 | 14.8 x 21 | broché | 144 p.
ISBN 978-2-8290-0537-4
CHF 25.- | € 20.-

 

 

La conférence de Zimmerwald, organisée par le socialiste suisse Robert Grimm, réunit trente-huit délégués de différents pays d’Europe2. Ces délégués représentaient des groupes socialistes en opposition avec les partis officiels, qui soutiennent l’entrée en guerre de leurs pays respectifs. La conférence réunit des représentants allemands, français, russes, italiens, britanniques, suisses, suédois, norvégiens, néerlandais, polonais, roumains, bulgares ainsi que du Bund, l’organisation socialiste des travailleurs juifs en Europe de l’est. C’est dans le village de Kiental, plus précisément à l’hôtel Bären, que s’est tenue en avril 1916 la deuxième conférence des socialistes après celle de Zimmerwald, à laquelle notamment Vladimir Ilitch Lénine, Grigori Zinoviev, Robert Grimm et Angelica Balabanova prirent part.
 

Charles Heimberg Introduction
Adrien Zimmermann Robert Grimm, le mouvement ouvrier bernois et la mémoire contestée de la Conférence de Zimmerwald
Jean-Numa Ducange Zimmerwald, héritier de quel internationalisme ?
Stéfanie Prezioso Mondes et mouvements ouvriers italiens face à la guerre
Marc Perrenoud Charles Naine, Paul Graber et les luttes internationalistes des socialistes neuchâtelois pour la paix (1914-1916)
Michel Busch John Baudraz et Jules Humbert-Droz, objecteurs au nom de Dieu
Marianne Enckell «Que personne ne parte ! » Déserteurs, insoumis et réfractaires en Suisse
Peter Gautschi Zimmerwald et Kiental dans les programmes et les manuels scolaires en Suisse alémanique
Charles Heimberg Le moment Zimmerwald-Kiental, ses échelles et son histoire
Chroniques & Comptes rendus

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg