Francine Del Coso ,Catherine Meyer | Oui, je sais qu’un bonhomme a marché sur la lune, mais c’est quand même très vague...

Francine Del Coso ,Catherine Meyer
Oui, je sais qu’un bonhomme  a marché sur la lune, mais c’est  quand même très vague...
Témoignages de résident-e-s en maison  de retraite.  

2009 | 16 x 24 | broché | ill. coul., DVD | 336 p.
ISBN  978-2-8290-0366-0
CHF 48.- | € 30.-

 

 


Oui, je sais qu’un bonhomme a marché sur la lune… donne la parole aux personnes âgées qui résident en maison de retraite ou qui s’apprêtent à y entrer. Les personnes rencontrées ont traversé l’histoire du xxe siècle. Elles ont entre 70 et 100 ans. Elles parlent d’elles, de la vie, de l’envie de mourir, de la mort des autres, de la dépendance, de la peur de perdre la tête… et elles en rient, souvent. Ce livre rassemble vingt et une histoires sous forme d’entretiens – toutes traversées par un personnage principal – et entre chacun de ces portraits, quelques mots, comme un clin d’oeil suscité par une rencontre ou, le plus souvent, des propos entendus lors de très brèves conversations, presque des bruits de couloirs. Il constitue une suite au film de Francine del Coso et Catherine Meyer, Les fleurs vues de dessus, un regard sur la vieillesse et sur la maladie d’Alzheimer, réalisé en 2007 au Home Salem de Saint-Légier, en Suisse, Fondation Eben Hezer, et qui accompagne ce volume.

Francine del Coso  est journaliste et réalisatrice indépendante dans le cadre de l’agence Ekis. Elle travaille pour la Radio Suisse Romande.


Catherine Meyer  fait de la photographie de spectacle.

 

 

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg