Giovanni Orelli

Giovanni Orelli | Le train des Italiennes
Traduit de l'italien par Christian Viredaz

Avec sa narration éclatée, le livre retrace l’histoire des immigrant(e)s italien(ne)s qui viennent cherche du travail en Suisse dans l’immédiat après-guerre, à un moment clé de l’histoire économique et sociale du pays.

Giovanni Orelli, né à Bedretto (canton du Tessin) le 30 octobre 1928 et mort à Lugano (canton du Tessin) le 3 décembre 20161, est un écrivain et poète suisse de langue italienne. En 2012, Giovanni Orelli reçoit le grand prix Schiller pour l'ensemble de son œuvre. Il est également lauréat, entre autres, des prix Charles Veillon et Gottfried Keller. Orelli est docteur honoris causa de l'université de Fribourg.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg