Ilma Rakusa | La mer encore

Ilma Rakusa
La mer encore

Passages de la mémoire

Traduit de l'allemand par Patricia Zurcher

Collection ch.

2012 | 14 x 16 | broché | 320 p.| 
ISBN 978-2-8290-0441-4
CHF 35.- | € 20.-

 

Dans La mer encore, Ilma Rakusa raconte, tout en poésie, son enfance nomade entre Budapest, Ljubljana, Trieste et Zurich, où elle s'établit avec sa famille à l’âge de six ans. En soixante-neuf passages, Ilma Rakusa revient sur sa traversée de l’Europe de l’Est pour rejoindre l’Europe de l’Ouest, au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Elle évoque les images et sensations qui lui restent du voyage continuel de son enfance, des séparations, des langues étrangères et du déracinement. Très vite, la musique, le piano et l’œuvre de Dostoïevski deviennent ses refuges, comblant l’impossible sentiment d’appartenance.

Sommaire:

I Qui était mon père ?

II Jusqu'à Vilna

III L'autre mémoire

IV No memory

V Ce qui est aujourd'hui

(Nature morte intermittente)

VI Ce qu'il en est des valises

VII Budapest, remixed

VIII Le jardin, les trains

IX À la mer

X Amelia

XI La chambre de sieste

XII Images urbaines

XIII Oncle Misi

XIV Couleurs

XV Frontières

XVI Parenthèse sereine

XVII Ombres

XVIII Nostalgie des persiennes

XIX À travers neige

XX Le talus, la luge

XXI Poupée Sári, poupée Lisi

XXII Mon frère est malade

XXIII Baptême d'abandon

XXIV Je lis, donc je suis

XXV Face. Façade

XXVI Musique

XXVII Baisers

XXVIII L'atlas

XXIX Impatience

XXX Notes, listes

XXXI Sable

XXXII Sable, sol instable

XXXIII Étrange

XXXIV Déménagement

XXXV Monsieur S.

XXXVI Dostoïevski

XXXVII Entre chien et loup

XXXVIII Fini les badinages, davantage de musique

XXXIX Janusz

XL Prémices de printemps?: maintenant

XLI Clara Haskil

XLII Tics

XLIII Modèles

XLIV Bonheur des chaussettes hautes

XLV Pâques

XLVI On ne veut pas de nous

XLVII Le lac de Neusiedl

XLVIII Comment c'était à quatorze ans

LIX Plus de fissures, s'il vous plaît

L La taciturne

LI Dedek

LII Les dormeuses

LIII Paris, 6 Quai du Marché Neuf

LIV Des rues, des églises

LV L’organiste

LVI Praha

LVII Intermezzo du Vendredi Saint

LVIII Des jours et des jours russes. Le voyage

LIX Ulitsa Chevtchenka 25/2

LX À la bibliothèque

LXI Concerts avec Alexeï

LXII LL ou Léna forever

LXIII Les saisons

LXIV Notices

LXV Absence d’adieux

LXVI Absences regrettées

LXVII Collections

LXVIII Oubli

LXIX Vent

 

Patricia Zurcher a fait des études de lettres et une formation postgrade de traductrice à l’Université de Lausanne. Elle traduit de l’allemand en français depuis 1998. Sa traduction en français de Maurice à la poule de Matthias Zschokke (Zoé, 2009) a obtenu le prix Femina (2009) et le prix André Gide (2010).

 

 

 

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg