Jean Steinauer | GlasNest ou l'auto-subversion d'un empire alimentaire ***

Jean Steinauer 
GlasNest ou l'auto-subversion d'un empire alimentaire ***
 

1991 | 106 p.
ISBN  978-2-8290-0129-1
CHF 12.- | € 8.- 

 

Un décor serein, la Riviera lémanique. Des protagonistes courtois – hommes d'affaires, hommes d'Eglise, hommes d'Etat. Une ambiance détendue, des soirées studieuses... Et pourtant le séminaire de Rive-Reine, organisé par les hauts dirigeant de Nestlé pour «réexaminer les options stratégiques du Groupe», vire au drame. Les clans et les factions qui conspirent dans tous les coins ne s'accordent que sur un objectif, un seul: avoir la peau du président-directeur général Helmammut. Comme l'Allemand n'entend pas se laisser faire, et professe que l'attaque est la meilleure défense, ça va saigner abondamment, et Nestlé va connaître sa perestroïka.
Jean Steinauer apporte sa contribution ironique à la bibliographie du géant de l'alimentation, à l'occasion de son 125e anniversaire. C'est un regard critique sur la plus suisse des sociétés transnationales, victime apoplectique de la croissance financière et du succès industriel. C'est aussi l'esquisse d'une vision plus exigeante et plus humaine de l'entreprise.

Jean Steinauer a publié plusieurs livres d'enquête ou de polémique sur la réalité politique et sociale de la Suisse. Avec cette sotie («farce satirique jouée par des bouffons»), il apporte sa contribution ironique à la bibliographie du géant de l'alimentation, à l'occasion de son 125ème anniversaire. C'est un regard critique sur la plus suisse des sociétés transnationales, victime apoplectique de la croissance financière et du succès industriel. C'est aussi l'esquisse d'une vision plus exigeante et plus humaine de l'entreprise. Vision utopique, assurément: l'année veut ça.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg