Jeanne Huc-Mazelet | Je suis moi, ils sont eux

Jeanne Huc-Mazelet
Je suis moi, ils sont eux
Journal et lettres d'une gouvernante à la cour de Russie, 1790-1804

Coédition avec le groupe Ethno-Doc

Parution : 09.2018 | 13.5 x 21 | broché | 256 p. (dont un cahier coul. 8. p.)
ISBN 978-2-8290-0584-8
CHF 28.- | € 19.-

 

 

 

 

Par l’entremise de Frédéric-César de La Harpe, la Vaudoise Jeanne Huc-Mazelet est engagée en 1790 comme gouvernante de la grande-duchesse Maria Pavlovna, petite-fille de Catherine II. Elle exerce cette fonction jusqu’au mariage de sa pupille avec le duc de Saxe-Weimar, en 1804. Au cours de ces années, Jeanne écrit un journal à son frère et de nombreuses lettres à ses parents.
L’intérêt des lettres et du journal de Jeanne Huc-Mazelet tient à
l’expérience peu banale faite par cette jeune femme, qui quitte les rives du Léman pour se retrouver à la Cour de Russie dans une profession qui ne s’acquiert que par la pratique. Elle relate son expérience dans une langue agréable à lire, avec en filigrane une tension permanente entre émancipation et assujettissement.

L’édition, dirigée par Danièle Tosato-Rigo (professeure, UNIL, section histoire), Geneviève Heller et Denise Francillon (membres d’Ethno- Doc), est entreprise en collaboration avec Valentina Smekalina (Université d’Etat Lomonossov, Moscou), Sylvie Moret Petrini (chargée de cours UniL, section d’histoire), Amandine Eimann et Albertine Grisoni (auteures de mémoires de Master en histoire UNIL, sur ce sujet).


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg