Jérôme Meizoz | Les précédents

Jérôme Meizoz
Les précédents - Jours rouges, Pères et passe, Temps morts  
Réédition de 3 titres en un seul volume poche

2017 | 11.5 x 16.5 |broché, collé | 204 p.
ISBN 978-2-8290-0552-7
CHF 15.- | € 12.-

Coll. en bas poche, no 018

 

 

 

Jours rouges. Un itinéraire politique
Il ne s’agit pas d’un livre d’historien. Plutôt la libre évocation du parcours militant de Paul Meizoz (1905-1988) dans les luttes sociales des années 1930 à 1950. Envoyé comme travailleur industriel en France, il y est politisé en 1924. Avec ses amis, il tente de syndiquer les mineurs de la première Dixence, s’implique en faveur des réseaux des combattants espagnols en 1936. Dans les marges de la grande Histoire, il poursuit sa vie de militant révélant une conviction peu commune, une ferveur qui renaît dans le militantisme politiques des mouvements sociaux actuels.


Père et passe
En quarante courts récits, Père et passe tisse « un drap de mots » pour recueillir le visage d’un père vieillissant. « Toi, tu as de la chance, si les Russes viennent, ils te feront rien ! » Ainsi parlait-on au père dans le village du Valais. On le surnommait « le rouge » Mais le père vieillit, son espace de vie s’amenuise, ses pas se font plus lents. Jérôme Meizoz
reprend donc sa plume, et du « fil de l’écriture » rejoint celui qui fut si « vivant, robuste, affairé ». Comment l’approcher cette figure paternelle, et la retenir de ce côté-là des vivants ? Les courts récits s’enchaînent, et dans cette « chambre de papier » où défilent des moments de vie, il peut enfin se poser le souffle autrefois vigoureux.


Temps mort
Dans ce livre sur les militantes de la Jeunesse agricole catholique (JAC), « c’est tout un monde “qui s’est retiré sur la pointe des pieds vers la fin des années soixante” qu’on voit ressurgir. Une société d’obéissance, arc-boutée contre le modernisme, hantée par la peur du sexe et qui exerce un contrôle sur les femmes, leur corps, leurs gestes, allant jusqu’à leur déconseiller “la gymnastique” et “l’usage des bains”.
[…] »(Extrait de la préface d’Annie Ernaux)

Né en Valais, Jérôme Meizoz est écrivain et enseigne à l’Université de Lausanne. Parmi ses derniers ouvrages : Haut Val des loups (roman, Zoé, 2015) et Faire le garçon (roman, Zoé, 2017).


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg