Stag

Stag | croquis colère divagation

 

 


 

Joëlle Stagoll est née à Aigle en 1940 et est décédée à Lausanne le 20 février 2016. Piémontaise de la troisième génération, elle est mère de deux filles. Après des études de lettres à l'Université de Lausanne, elle travaille aux Archives cantonales vaudoises, tient plusieurs rôles au théâtre (notamment au Théâtre de Carouge et au Théâtre Création sous la direction d'Alain Knapp) et collabore activement à l'Association Lire et Ecrire. Passionnée de la scène et d'improvisation, elle est également l'auteure de neuf romans parus aux Editions de l'Hèbe : Anka (2004), Par-dessus le toit (2004), Rira aux larmes (2004), Dans le dos du temps (2004), Le cri de Conrad Heim (2006), Le train où va la vie (2009), Le bleu des bruyères (2009), Du train où va la vie (2009), L'étoile à mille branche (2011) et L'huître (2014). Depuis 2006, Joëlle Stagoll slame sur les scènes romandes sous le pseudonyme de Stag. 

 

                                            Photo Pascal Cottin

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg