Klaus Merz | Hart am Wind/Tout près du vent

Klaus Merz
Hart am Wind/Tout près du vent
Traduit de l'allemand par Marion Graf

Coll. bilingue. Coédition Centre de Traduction Littéraire de Lausanne et Service de Presse Suisse

Collection ch

2.2018 | 12.5 x 20.5 | broché | 272 p.
ISBN 978-2-8290-0567-1
CHF 32.- | € 20.-

 

 

Tout près du vent est la traduction de deux recueils de poèmes de Klaus Merz, Aus dem Staub/De la poussière de la terre et Unerwarteter Verlauf/Évolution inattendue (Haymon, 2015).
 

Aus dem Staub/De la poussière de la terre
Klaus Merz est un maître des formes courtes et concentrées. La résistance, titre d’un poème, résume à la fois la teneur du projet de ce recueil et de son écriture. En de courts vers épars, il développe des histoires de vie entière, dessine avec de simples indications des images colorées et lumineuses. Que Klaus Merz évoque de scènes de tous les jours ou qu’il se plonge dans ses souvenirs, qu’il rencontre des lieux ou des personnes étranges, il parvient toujours à se concentrer sur l’essentiel. Sous la surface de sa poésie laconique clignote un esprit espiègle et une ironie subtile.
Unerwarteter Verlauf/Évolution inattendue
Unerwarteter Verlauf : ainsi s’intitule le nouveau recueil de poésies de Klaus Merz. Fidèle à lui-même, le poète travaille à son établi comme toujours avec densité et concentration. Ce qui reste, ce sont des questions, car Klaus Merz est également passé maître dans l’art de se refuser aux réponses toutes faites.

Klaus Merz est né à Aarau en 1945 et il a grandi à Menziken (AG). Tout d’abord enseignant dans le secondaire, puis chargé de cours en « langue et culture » dans une haute école spécialisée, il est aujourd’hui auteur indépendant et vit à Unterkulm (AG). Ses oeuvres lui ont valu de nombreuses récompenses, dont le Prix de Poésie de Bâle en 2012 et le Prix Hölderlin de la ville de Bad Homburg.
 
Marion Graf est née à Neuchâtel en 1954. Elle a étudié les lettres (russe, espagnol, français) à Bâle, Lausanne et Voronej. Elle est traductrice littéraire du russe et de l’allemand, ainsi que critique littéraire pour différents médias et collabore à des revues et ouvrages spécialisés. Elle dirige aujourd’hui la « Revue de Belles-Lettres » et est également membre du jury pour les Prix suisses de littérature. Elle a reçu de nombreux prix pour ses traductions.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg