Leo Tuor

Leo Tuor
Onna Maria Tumera ou les ancêtres
Traduction du sursilvan par Walter Rosselli

Lorsque son père se suicide et que sa mère meurt peu après, « le gamin » de neuf ans est accueilli par ses grands-parents, le grand-père manchot, et l’arrière-grand-mère, Onna Maria. Les ancêtres sont à la croisée des chemins entre le monde moderne et l’univers clos du catholicisme.

Leo Tuor est un écrivain sursilvan originaire des Grisons. Né en 1959, il a grandi à Rabius et Disentis. Il a étudié la philosophie, l’histoire et la littérature à Zurich, Fribourg et Berlin. Auteur de romans, d’essais et de nouvelles, il est connu en Suisse romande pour son récit Giacumbert Nau qui a été traduit en français en 1997 (L’Âge d’Homme).

Walter Rosselli est né au Tessin et vit actuellement en Suisse romande. Traducteur et chroniqueur indépendant depuis 2007, il a étudié les lettres et langues ibériques, rhéto-romanes et scandinaves. Il a traduit Oscar Peer, Leo Tuor, Claudia Cadruvi, Dumenic Andry, Göri Klainguti, Hubert Giger et Rodrigo Hasbún. Il a également traduit I'ensemble de Bónusljóð, en français (à paraître chez d'en bas) et en italien, à ce jour inédit, ainsi qu'en espagnol, en collaboration avec Úa-Hólmfríður Matthíasdóttir, à paraître. Dernière traduction : Leo Tuor, Onna Maria Tumera ou les ancêtres (d'en bas, 2014). À paraître, Andri Snær Magnason Bónus + 33% et Settembrini (d'en bas). Autres traductions du rhéto-roman: Hubert Giger, La sorcière de Dentervals (Plaisir de Lire, 2014) et Oscar Peer, La vieille maison (Plaisir de Lire, 2013 ; prix Terra Nova de la Fondation Schiller pour la traduction de ce titre).

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg