Libero Zuppiroli | La bulle universitaire. Faut-il poursuivre le rêve américain ?

Libero Zuppiroli
La bulle universitaire Faut-il poursuivre le rêve américain ?

2015 | 11,5 x 16,5 | Relié, cousu, cartonné | 176 p.
ISBN 978-2-8290-0488-9
CHF 14.- | € 9.-
Nouvelle édition augmentée

en bas poche 001

 

 

 

Comment les professeurs universitaires des «meilleures» universités technologiques mondiales peuvent-ils encore trouver le goût d’enseigner ou la sérénité pour penser alors qu’ils passent le plus clair de leur temps à rechercher des fonds, à faire du management et du marketing ? Sous quelle forme se présenterait une université sans controlling bureaucratique ? Le système universitaire actuel ne signe-t-il pas la mort de l’imagination et de la liberté nécessaires à la création intellectuelle ? C’est à ces questions cruciales que Libero Zuppiroli répond avec une riche matière à réflexion et un humour plein d’inventivité.
Dans cette nouvelle édition augmentée et révisée, ­Libero Zuppiroli élargit son propos critique au sujet de l’université des sciences et des techniques d’aujourd’hui – la Science bling bling et la Recherche appliquée non-applicable – pour explorer les enjeux du ranking, de la formation des World-leaders of the next generation, de l’enseignement désincarné des Massive online open courses, les MOOCS, ou aux intérêts de généreux donateurs qui financent des chairs universitaires. Enfin, en nous plongeant dans l’imaginaire d’une université nommée Utopia où l’on penserait davantage, La bulle universitaire s’achève dans le sillage de Thomas More.

Libero Zuppiroli est originaire d’Italie. Il a fait ses études universitaires à Paris. Il a enseigné les sciences et fait de la recherche dans plusieurs institutions publiques, en France jusqu’en 1990, puis en Suisse romande. Il est le coauteur avec Marie-Noëlle Bussac et Christiane Grimm d’un Traité de la lumière et d’un Traité des couleurs (Presses Polytechniques Universitaires Romandes). Un Traité de la matière va paraître en collaboration avec Christiane Grimm.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg