Lionel Felchlin

Hannes Binder | Glauser
Traduit de l'allemand par Lionel Felchlin.

Le volume Glauser, paru en 2012 chez Limmat-Verlag, regroupe toutes les bandes dessinées et les textes publiés que Hannes Binder a consacrés à l’œuvre de Friedrich Glauser depuis une quinzaine d’années, ainsi que plusieurs inédits.

 

Reto Hänny| L'Ombre de Bloom
Traduit de l'allemand par Lionel Felchlin.

L'Ombre de Bloom est construit à partir du livre culte de Joyce, Ulysse. Ce roman accompagne Hänny depuis son adolescence.

 

Friedrich Glauser | « Chacun cherche son Paradis » Correspondance choisie...
Traduit de l'allemand par Lionel Felchlin.

La correspondance de Glauser donne un aperçu passionnant de la vie et de l’écriture de Glauser. Elle permet de découvrir d’une manière très parlante et vivante une époque cruciale de la Suisse sur les plans historique, politique et culturel.

 


 

Lionel Felchlin, né à Berne en 1980, concilie traduction, vie de famille et vie d’orchestre après des études de lettres, de traduction littéraire et de musique en Suisse romande. En 2012, les Éditions Zoé publient sa première traduction, La Légion étrangère de Friedrich Glauser, suite à un travail de mentorat avec Marion Graf et Barbara Fontaine. Il a participé au programme franco-allemand Georges-Arthur Goldschmidt pour jeunes traducteurs littéraires en 2013 et à la promotion 2015-2016 de l’École de traduction littéraire du CNL à Paris.
Quelques traductions : Glauser de l’illustrateur Hannes Binder (Éditions d’en bas 2015) ; La Poste du Gothard ou les états d’âme d’une nation (Zoé 2015), Don Quichotte chevauche par-delà les frontières (Zoé 2017) et Sept baisers (Alma éditeur 2019) de Peter von Matt ; Koala et Hagard de Lukas Bärfuss (Zoé 2017 et 2018) ; Panique printanière de Gertrud Leutenegger (Zoé 2017), Les Gens de Seldwyla de Gottfried Keller (Zoé 2020); L’Ombre de Bloom de Reto Hänny (en bas 2020),.À paraître : « Chacun cherche son Paradis » Correspondance choisie de Friedrich Glauser.
Membre de l’ATLF et de l’AdS (Autrices et auteurs de Suisse).

Photo © Philippe Soubias


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg