Louisette Buchard-Molteni | Le tour de Suisse en cage - L’enfance volée de Louisette

Louisette Buchard-Molteni

Le tour de Suisse en cage - L'enfance volée de Louisette

2015 | 11.5 x 21.5 | broché | 128 p.| 
ISBN 978-2-8290-0375-2
CHF 10.- | € 6.-

Collection en bas poche 004

Le témoignage de Louisette Buchard-Molteni, née en 1933 à Lausanne, décrit son quotidien et les maltraitances qu’elle a subies durant les plus de dix années passées dans des orphelinats en Suisse dès 1938. Louisette Buchard-Molteni a fait œuvre de pionnière en dénonçant les conditions de placement des enfants orphelins ou abandonnés. Non seulement elle s’est attachée, au travers de son propre témoignage, à restituer des éléments concrets de la politique de placement imposée à des milliers d’enfants pendant des décennies en Suisse, mais elle n’a cessé de se battre pour que les autorités reconnaissent les torts causés et envisagent des réparations.

Elle est décédée en 2004 au moment où journalistes et historiens se sont à leur tour saisis de cette question trop longtemps occultée. Son témoignage, publié pour la première fois en 1995 chez Cabédita et épuisé depuis plusieurs années, est un document d’une valeur inestimable qui doit être rendu accessible au public.

Les Éditions d’en bas – sensibles à la thématique des enfants placés – ont décidé de le rééditer, en format poche, augmenté d’une postface de Pierre Avvanzino « Rencontres avec Louisette Buchard-Molteni », reprise d’un autre ouvrage épuisé (P. Avvanzino, G. Heller, C. Lacharme, Enfance sacrifiée. Témoignage d’enfants placés entre 1930 et 1970, Lausanne, éésp, 2005).Voici la page où vous pouvez télécharger le livre en format PDF.

Voir également le livre que nous avons publié à ce sujet: Marco Leuenberger, Loretta Seglias (éd), Enfants placés, enfances perdues.

Le Conseil fédéral de la Suisse a pris de nombreuses mesures en matière de «placement administratif» notamment en mettant en place une Commision indépendante d'experts afin d'élaborer et de mettre en œuvre un programme de recherche. Voir le site de cette commission, ainsi que celui du délégué aux victimes de mesures de coercition à des fins d'asistance.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg