Marina Skalova – Nadège Abadie | Silences d'exils

Marina SkalovaNadège Abadie
Silences d'exils
40 photos couleur  
Juin 2020 | 17 x 24 | relié | 168 p.
ISBN 978-2-8290-0602-9
CHF 35.- | € 25.-

 

 

Silences d’exils est une expérience humaine et poétique. De 2016 à 2019, Nadège Abadie et Marina Skalova proposent des ateliers d’écriture et de photographie à des hommes et femmes exilés en Suisse. Une recherche autour de la langue et sa perte, la parole et son absence, le mutisme et la disparition. Dans ce tissage subtil, les éclats de voix plurilingues convoquent les souvenirs de l’auteureet le regard de la photographe. Leurs gestes artistiques se rencontrent pour garder trace des passages, dire le manque. Tout en posant la question : qu’est-ce qui reste ?

Marina Skalova est écrivaine. Née à Moscou, elle a grandi en France et en Allemagne, et vit aujourd’hui à Genève. Elle est l’auteure de plusieurs œuvres autour de l’exil : le recueil bilingue Atemnot (Souffle court) (Cheyne éditeur, Prix de la Vocation, 2016), Amarres (L’Âge d’Homme, 2017),  Exploration du flux (Seuil, Fiction & Cie, 2018) et la pièce de théâtre La chute des comètes et des cosmonautes (L’Arche, 2019). Elle est également traductrice littéraire de l’allemand et du russe.

Nadège Abadie est photographe et réalisatrice. Née à Paris, elle s’attache à raconter des vies, des parcours, des trajectoires humaines. Ses travaux photographiques La loge, Le choix à Sébastien, Il suffira d’une crise ont été exposés en galeries, centres d’art, festivals et publiés aux Éditions La Martinière. Elle a réalisé les documentaires 32 boulevard de Magenta (2013), Le point de rosée (coproduction De Films en Aiguille et France Télévisions, 2017), Des mots à la figure (2018) et Dans mon cœur, la pluie (2020). Elle est membre de l’agence Signatures.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg