Mario Tronti | Nous opéraïste

Mario Tronti 
Nous opéraïste. Le « roman de formation » des années soixante en Italie
Traduit de l'italien par Michel Valensi

Coéditition éditions de L'Eclat 

2013 | 288 p.
ISBN 978-2-8290-0444-5
CHF 17.- | € 14.-

 

 

 


Nous opéraïstes est le récit, à la première personne, de ce que fut la mouvance opéraïste entre les années 60 et 70 du vingtième siècle, et qui a imprégné la plupart des mouvements de la gauche en Italie et en Europe. Histoire d'une aventure politique et intellectuelle, de ses ouvertures comme de ses errements, de ses avancées comme de ses défaites, elle est d'un enseignement exemplaire pour la refondation d'une pensée critique en ce début du vingt-et-unième siècle, et se double, avec l'écriture de Mario Tronti, d'un petit chef-d'œuvre de 'style', où prime le «critère de l'honnêteté».

Mario Tronti (Rome, 1931) a marqué la vie politique et intellectuelle italienne, depuis les années 60 quand, avec quelques amis, il donne naissance à ce qui deviendra l'un des mouvements les plus originaux de la gauche italienne, «l'opéraïsme». Il a enseigné la philosophie politique à l'université de Sienne et publié, outre de nombreux articles, quelques livres 'rares', dont La politique au crépuscule (L'éclat, 2000) et Ouvriers et capital (nouvelle édition prochainement aux Éditions entremonde; Christian Bourgois, 1977).


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg