Littératures en traduction | Collection unilingue

Michèle Minelli | Sans repos

Klaus Merz, L'Argentin

Hugo Loetscher | Le Monde des Miracles - Une rencontre brésilienne

Noëmi Lerch | La payîsanna

Pierre Lepori | Sexualité

Klaus Merz, L'Argentin

Pierre Lepori | Comme un chien

Pedro Lenz | La belle Fanny

Pedro Lenz | Faut quitter Schummertal !

Guy Krneta | Entre nous. L'album de famille

Markus Kirchhofer – Le sauveur

Thomas Hürlimann | La Cité satellite

Arthur Honegger | La redresse

Arthur Honegger | La débattue

Franz Hohler | Le déluge de pierres

Reto Hänny – L'Ombre de Bloom

Daniele Finzi Pasca | Blanc sur blanc

Femmes écrivains suisses de langue allemande | Je me demande quand même

Dorothée Elmiger | Somnambules

K. Sello Duiker | La sourde violence des rêves

Collectif | an deiner statt / à ta place

Beat Christen & Muma, Qu'homme / Wie ein Wie

Ernst Burren | Feux d'artifice

Bucher | La vie d’un autre

Irena Brežná | L'ingrate venue d'ailleurs

Irena Brežná | Du meilleur des mondes

Peter Bichsel | La couleur isabelle

Peter Bichsel | Le Buson

Hannes Binder | Glauser

Francesco Micieli, Je sais juste que mon père a de grosses mains – Le rire du mouton – Mon voyage en Italie

Oscar Peer | Hannes

Markus Kirchhofer – Le saut de l'ange et autres nouvelles

Markus Kirchhofer
Le saut de l'ange et autres histoires
Traduit de l'allemand par Valentin Decoppet – Mentorat Marion Graf
2020 | 14 x 21 | broché | 96 p.
ISBN 978-2-8290-0605-0

CHF 18.- | € 14.-

 

 

Le saut de l'ange et autres histoires (Der Stachel) est un recueil de dix-sept nouvelles, dont les narrateurs racontent des expériences qui les ont profondément marqués, parfois même menés au bord de la catastrophe. À chaque histoire correspond un narrateur différent, dont les caractéristiques peuvent grandement varier: le narrateur de Der Stachel (La Gaffe) est un homme en plein deuil, participant à la cérémonie funéraire de son meilleur ami sur un bateau, cérémonie qui va être perturbée par sa maladresse, puisqu’il lâche la gaffe permettant de diriger le bateau. Quant à la jeune fille qui raconte les événements dans Les Coccinelles, son histoire d’amour sera brisée par une invasion d’insectes. L’enseignant de La semaine hors cadre (Die Projektwoche), lui, ne comprendra pas que la police vienne l’arrêter dans son propre collège après qu’il a organisé une simulation de fusillade. Les événements rapportés sont généralement assez spéciaux, comme dans ces trois exemples. Ce qui les réunit tous, ce sont ces moment-clés où la fragilité de vie humaine surgit, ces moments de faiblesse qui surviennent à tout un chacun, des ratages qui nous poussent au bord d’un abîme et dont l’écriture de Markus Kirchhofer nous retient. La forme courte permet de focaliser l’attention du lecteur sur ces événements particuliers et de donner plus de poids aux mots. On a en effet l’impression que les narrateurs dialoguent avec le lecteur, ce qui provoque une réaction d’empathie, cependant atténuée par un certain humour dans le ton des personnages. La langue du livre donne un rythme qui entraîne le lecteur jusqu’au bout de chaque histoire. L’autre particularité langagière sont les mots de dialecte suisse-allemand ou d’autres langues étrangères parsemés dans les textes, permettant de créer une ambiance, un ancrage régional à partir duquel l’histoire va prendre une valeur plus universelle, à même de toucher un public d’origines et d’horizons différents.

Markus Kirchhofer est né en 1963 à Menziken. Il est auteur indépendant depuis 2013. Markus Kirchhofer a publié plusieurs bande-dessinées et recueils de poèmes. Le saut de l'ange et autres histoires (Der Stachel) est sa première œuvre en prose. Il habite actuellement à Oberkulm avec sa femme.

Valentin Decoppet est né en 1992 à Lausanne. Après des études d'allemand, de français et de traductologie, il participe au programme Goldschmidt pour jeunes traducteurs littéraires en 2017. Il habite actuellement à Berne, où il poursuit un master en écriture créative et traduction à la Haute école des arts de Berne. Le saut de l'ange et autres nouvelles (Der Stachel) est sa première traduction.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg