Martial Leiter

Martial Leiter | Du monde moderne. Dessins

«Leiter procède par retenue, concentration, asphyxie. Ses quadrillages serrés tissent les trames d’ambiances congestionnées, plantent un décor n’autorisant aucune échappatoire, en même temps qu’ils agissent comme métaphores d’un propos passé au tamis de l’analyse critique, qui filtre et trie pour ne déposer finalement que l’essentiel. Entre les lignes, le message s’insinue, puis se dresse, solide et impitoyable. Il plaque l’image d’un monde criblé de bêtise, sclérosé par des enjeux de pouvoir, et «encré» dans le mensonge. Les rares plages blanches observables à l’horizon de certains dessins, loin de promettre un avenir blanchi, ne sont au contraire que l’illumination d’un vide splendide.» Stéphanie Bédat


Martial Leiter | Une autre planète

«...C'est souvent sur un fond de traits efficacement entremêlés que se déroulent les scènes métaphoriques dessinées par l'artiste lausannois: la cage est installée, les barbelés enserrent le lieu du délit, le théâtre du crime, de la sottise en acte et de l'illusion entretenue. C'est sur ce fond emblématique que se dresse, par exemple, le Cervin amolli, littéralement dégonflé, image d'un folklore devenu oreiller de paresse, sur lequel, le Suisse moyen dort la conscience tranquille, quand il ne le salue pas d'un geste militaire purement réflexe.» Dominique Vollichard


 

«A l’âge de seize ans, après avoir hésité à s’inscrire dans une école des beaux-arts, Martial Leiter entreprend un apprentissage de dessinateur sur machines et poursuit à côté une activité artistique. Les événements de Mai 68 d’une part, la découverte des gravures de Picasso d’autre part marquent deux moments importants de sa jeunesse; l’un entraîne le questionnement de certains repères sociaux et culturels, l’autre vient alimenter le langage graphique et le répertoire thématique d’une production qui a déjà pris le chemin de l’incisif et de la «morsure». En 1970, Leiter organise avec succès sa première exposition à la salle FTMH de Fleurier et décide dès lors de se consacrer davantage au dessin. Ainsi, une année plus tard, il s’établit à Yverdon et travaille pour le journal satirique La pomme tout en s’acquittant de quelques commandes pour le quotidien 24 Heures. C’est un dessin concernant l’initiative Schwarzenbach publié dans La Suisse qui signe le début de sa carrière et préfigure un certain rayonnement grâce à la collaboration qui sera désormais régulière avec plusieurs journaux de Suisse romande et de Suisse alémanique.» Stéphanie Bédat, 1989. Notice biobibliographique sur le site de l'Institut suisse de l'art, SIK ISEA

- Martial Leiter. Les ombres éblouissantes. Paris: Les Cahiers dessinés, 2015
- Martial Leiter. Tous rebelles. [Texte:] Jean-François Duval. Paris: Les Cahiers dessinés, 2012
- Martial Leiter. Guerre(s). Dessins. Neuchâtel, Centre Dürrenmatt, 2009-10. Textes de: Françoise Jaunin et al. Lausanne: Editions Humus, 2009, Die Übersetzungen auf deutsch befinden sich am Schluss des Buches
- Martial Leiter. Entretien mené par Isabelle Guisan. [Genève]: Télévision suisse romande, 2002, 40,13 min.
- Martial Leiter: Une autre planète. [Postface:] Dominique Vollichard. Lausanne: Editions d'en bas, 1993
- [Martial] Leiter: Démocratie suisse & Cie. [Texte:] Rolf Kesselring. Yverdon: Kesselring, 1989
- Martial Leiter: Du monde moderne. Lausanne: Editions d'en bas, 1989
- Martial Leiter: Rapt. [Suite de 3 sérigraphies originales]. Echandens: Carabe, 1986
- Martial Leiter: Klärstriche. Vorwort: Niklaus Meienberg. Zürich: Limmat Verlag Genossenschaft, 1984
- Martial Leiter: En trois actes. [Suite de 3 pointes sèches]. Hauterive: Galerie 2016, 1984
- Martial Leiter: Parodies. [Suite de 50 sérigraphies]. [Yverdon:] Editions du Carabe, [1983] - Martial Leiter et René Zahnd: Figures séquestrées. [Texte:] Françoise Jaunin. Lausanne: Editions Clin d'Oeil, 1981
- Martial Leiter: XXI captifs. Suite de 21 lithographies. Langenthal: Richi Steffen, 1981
- Martial Leiter: Dessins de presse 1976-1980. Yverdon: Kesselring, 1980
- Martial Leiter: Who's Who. Porrentruy: Pré-Carré, 1976
- Martial Leiter: Wanted. Yverdon: Egraz, 1973


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg