Littératures en traduction | Collection unilingue

Michèle Minelli | Sans repos

Klaus Merz, L'Argentin

Hugo Loetscher | Le Monde des Miracles - Une rencontre brésilienne

Noëmi Lerch | La payîsanna

Pierre Lepori | Sexualité

Klaus Merz, L'Argentin

Pierre Lepori | Comme un chien

Pedro Lenz | La belle Fanny

Pedro Lenz | Faut quitter Schummertal !

Guy Krneta | Entre nous. L'album de famille

Markus Kirchhofer – Le sauveur

Thomas Hürlimann | La Cité satellite

Arthur Honegger | La redresse

Arthur Honegger | La débattue

Franz Hohler | Le déluge de pierres

Reto Hänny – L'Ombre de Bloom

Daniele Finzi Pasca | Blanc sur blanc

Femmes écrivains suisses de langue allemande | Je me demande quand même

Dorothée Elmiger | Somnambules

K. Sello Duiker | La sourde violence des rêves

Collectif | an deiner statt / à ta place

Beat Christen & Muma, Qu'homme / Wie ein Wie

Ernst Burren | Feux d'artifice

Bucher | La vie d’un autre

Irena Brežná | L'ingrate venue d'ailleurs

Irena Brežná | Du meilleur des mondes

Peter Bichsel | La couleur isabelle

Peter Bichsel | Le Buson

Hannes Binder | Glauser

Francesco Micieli, Je sais juste que mon père a de grosses mains – Le rire du mouton – Mon voyage en Italie

Oscar Peer | Hannes

Klaus Merz | L'Argentin

Klaus Merz
L'Argentin

Traduit de l'allemand par Charlotte Gloor (mentorat avec Ursula Gaillard)
Six dessins au fuseau de Heinz Egger qui signe la couverture

2013 | 14 x 21 |  br.  | 72 p.
ISBN 978-2-8290-0448-3
CHF 23.- | € 14.-

 

Au cours de sa nuit la plus tumultueuse en haute mer, grand-père mordit le portrait de sa bien-aimée, qu'il avait laissée derrière lui en Europe, et s’en trouva soulagé.

Car souvent l’amour s’enlise. Mais il reprend toujours son élan dans les profondeurs.

Lors des retrouvailles de camarades d’école, Léna se met à raconter l’histoire de son grand-père mort depuis peu. L’évocation tout à la fois vive et délicatement mélancolique de cet aïeul – excentrique maître d’école primaire surnommé « l’Argentin »  – nous restitue le voyage aventureux qu’il a entrepris, jeune homme, dans la pampa de l’autre côté du monde. Mais deux ans plus tard il revient auprès de son premier amour, tout en gardant jalousement enfoui, sa vie durant, le souvenir secret d’une autre femme et le mystère du tango. Et c’est seulement lors d’un final au pas de danse que le récit permettra à Léna de sceller le lien avec son grand-père et de tresser passé et présent dans la naissance d’un nouvel amour.

 

 

 


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg