Olivier Robert | Un théâtre pour Lausanne

Olivier Robert
Un théâtre pour Lausanne - Douze ans de combats (1860-1872)
 

2017 | 16 x 24 | broché, collé | ill. quadri | 256 p.
ISBN 978-2-8290-0562-6
CHF 38.- | € 25.-

 

 

 

 

Un théâtre pour Lausanne, douze ans de combat raconte, à l’aide de documents peu exploités et d’une riche illustration, l’histoire de la construction de l’actuel Opéra de Lausanne, inauguré en 1871. Dans cet ouvrage Olivier Robert s’est appuyé sur des sources rares, parce que supposées perdues. Elles lui ont permis de s’intéresser au rapport entre Lausanne et le divertissement au moment où la Ville ferme la salle de spectacle de Martheray pour des raisons de sécurité. Elle cède alors celle-ci à l’Église libre et ne dispose plus dès lors que de l’inconfortable Casino-Théâtre de Derrière-Bourg pour ses manifestations culturelles. Au moment où le chemin de fer pointe le bout de son rail, où le tourisme miroite comme une possible source de revenus, où les projets urbanistiques sont de plus en plus ambitieux, une localité de plus de vingt mille habitants peut-elle faire l’économie d’un lieu de divertissement ? C’est à cette question que la société libérale du milieu du xixe siècle, engoncée dans un moralisme sévère, doit répondre pour tenter de retenir les hôtes de passage, qui n’ont alors pour troubler leur ennui que des promenades pédestres ou quelques escapades en bateau. Pour pouvoir ouvrir le 12 mai 1871 sa belle salle à l’italienne de Georgette, décorée par Eugène Grasset, que de ténacité il aura fallu aux artisans du projet : convaincre les autorités, combattre les réticences, trouver un emplacement, obtenir un financement. Les périodes de doute
succèdent aux blocages. Opposants et partisans dégainent avec autant de mauvaise foi que de conviction les arguments sociaux, politiques, moraux ou spécieux. La machine est en marche et même si le dépassement financier de soixante pour cent fait hurler le Conseil communal, le bien est fait, et la Ville engage dès lors, sans en être consciente, un lent processus de développement culturel qui ne s’arrêtera plus.
 

Historien et musicien de formation, Olivier Robert a réalisé pour la RTS plusieurs émissions historiques en lien avec musique et théâtre. Il a publié chez le même éditeur, en 2015, Petits théâtres lausannois de la Belle Époque, premier d’une série de quatre volumes consacrés au divertissement des Vaudois.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg