Peter Niggli | À qui profite l'aide au développement ? Controverses et nouvelles pistes

Peter Niggli
À qui profite l'aide au développement ? Controverses et nouvelles pistes

Traduit par Michel Egger, Nadine Keim

Coéd. Alliance Sud.

2008 | 14.5 x 21 | broché | 200 p.

ISBN 978-2-8290-0350-9
CHF 24.- | € 16.-

 

L'aide au développement est au cœur de l'agenda politique de la Suisse. Celle-ci doit décider si elle s'engage à atteindre les objectifs adoptés dans le cadre de la Déclaration du Millénaire de l'ONU en 2000. Notamment, il s'agit pour la Suisse d'élever sa contribution à l'aide au développement à 0,7% de son PNB d'ici 2015. Des voix influentes ne cessent de mettre fondamentalement en question l'efficacité de l'aide au développement. Ce faisant, elles passent sous silence ce qui constitue le vrai scandale : le détournement des fonds de l'aide pour des objectifs de politique étrangère et économique. Ce livre est le fruit d'une réflexion approfondie d'Alliance Sud qui s'engage en faveur des populations des pays en développement et s'efforce d'influencer la politique de la Suisse pour des relations Nord-Sud plus équitables. Il montre ce que la coopération internationale peut obtenir, ses limites, en quoi les Objectifs du Millénaire sont utiles et pourquoi il convient d'accroître l'aide au développement.)

Sommaire

Introduction

1. Après le Tiers-Monde
Le fossé Nord-Sud appartient-il au passé ?
Chiffres de l'extrême pauvreté revus à la hausse
Progrès lents et laborieux dans la lutte contre la faim
La partition du Tiers-Monde
Évolutions démographiques et migrations

2. Réchauffement climatique : le rattrapage industriel en péril
Graves conséquences du changement climatique
en Afrique et en Asie
La Chine au seuil d'un grand bond en arrière ?
« Aide climatique » versus aide au développement

3. Tentative de concentration de l'aide
Les huit Objectifs du Millénaire pour le développement
Les Objectifs du Millénaire sont réalistes
Retour aux années 1960 ?
Les gouvernements n'y arriveront pas seuls
Les Objectifs du Millénaire sont avantageux
Que veut la Suisse ?

4. Succès de la coopération au développement
Santé et formation
Développement rural et création d'emplois
Renforcement de la société civile
Normes et standards de droit international public
Népal : catastrophe ou réussite de développement ?

5. Les limites de la coopération au développement
Plus de cohérence dans la politique extérieure

6. La pratique de la coopération au développement
Héritage colonial et tendance technocratique
Les leçons du terrain
Principes de la coopération au développement
Un processus d'apprentissage ouvert

7. L'aide ne sert pas toujours au développement
L’aide publique au développement comme composante de la politique extérieure
Qui aide qui et pourquoi ?
L’aide au service des intérêts géostratégiques
Des pays donateurs avec une aide peu instrumentalisée
L’aide comme levier politique – l’ajustement structurel
L’aide comme outil de promotion de l’économie du donateur
Quelle partie de l’aide sert vraiment au développement ?

8. Le point aveugle de la critique fondamentale
Usage sélectif des études académiques
Comparer des pommes avec des poires
Croissance économique et lutte contre la pauvreté
Des études déconnectées du réel
Les deux pôles de la critique
Le développement, source de croissance et pauvreté

9. De quoi souffre l’Afrique ?
Le discours afropessimiste : « Ce n’est pas de notre faute »
Quelle histoire a marqué l’Afrique de son empreinte ?
L’héritage le plus marquant du colonialisme : l’autocratie moderne
Cassure historique en Afrique – continuité en Asie
Conditions initiales inégales
Nouveau partage de l’Afrique ou nouvelle chance ?

10. Débats actuels sur la coopération au développement
Affaiblir davantage les États faibles ?
L’aide « n’achète aucune réforme »
Quels pays doivent être aidés, au juste ?
Une « bonne politique » n’est pas toujours bonne ni mesurable
Comparaison entre la sélectivité de l’aide et les stratégies de réduction de la pauvreté
Les donateurs ont découvert les « États fragiles »
« 3D » : défense, diplomatie, développement
Chouchous et orphelins de l’aide au développement
États fragiles : du désengagement à la construction de l’État
Des protectorats sans responsabilité ?
Déclaration de Paris : une avancée
Risques et pièges de la Déclaration de Paris
Perspectives

Coopération au développement : le programme d’Alliance Sud
I. Motifs pour une politique extérieure active de la Suisse
II. Politique de développement : davantage de cohérence
III. Politique de coopération au développement

Fondements et objectifs de la coopération au développement
Concentration sur les possibilités réelles de la coopération au développement
Déclaration de Paris : collaborer en préservant la « plus-value » suisse
Nouvelles pistes pour la coopération au développement multilatérale
Pour un budget de coopération plus élevé, mieux ciblé et transparent

Peter Niggli, né en 1950, vit à Zurich. Il est directeur depuis 1998 d'Alliance Sud, auteur de plusieurs études sur l'Afrique et coauteur de Rechte Seilschaften (1998). En 2004, il a publié La mondialisation et après… Quel développement au 21e siècle ? Alliance Sud est l'organisation politique des six grandes œuvres d'entraide en Suisse : Swissaid, Action de Carême, Pain pour le prochain, Helvetas, Caritas et l’Eper..

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg