Pierre-Antoine Grisoni (photos), Véronique Emmeneger (textes) | Richesse invisible

Pierre-Antoine Grisoni (photos), Véronique Emmeneger (textes)
Richesse invisible
Coédition Association des familles du Quart-Monde

Postface de Jean Bédard

2009 | 61 x 69 | broché | photos n/b | 208 p.
ISBN 978-2-8290-0372-1
CHF 35.- | € 29.-

Ce titre évocateur invite à découvrir et à sensibiliser quant au destin de ces hommes, femmes, et enfants socialement défavorisés. Empreinte de cette richesse caractéristique des personnes précarisées par les aléas de la vie ainsi que les blessures de l’âme, les photographies retracent les valeurs humaines et les forces intérieures qui sont faites de persévérance, de débrouillardise et d’espoir pour un avenir meilleur.

Les personnes qui ont accepté de témoigner se montrent telles qu’elles sont, sans faux semblants avec leurs valeurs, leur courage, leurs acquis, leurs bonheurs, mais aussi avec leurs souffrances, leurs questionnements et parfois leur sentiment d’injustice. Qu’il s’agisse des reportages photographiques ou des portraits, l’exposition invite le visiteur à pénétrer cet univers qu’est celui de la détresse sociale au sein même de notre pays et plus particulièrement des familles de l’ouest lausannois, le rayon d’action de l’Association des Familles du Quart- Monde.

Sur le site de Véronique Emmeneger, ici.

Véronique Emmenegger est née à Paris le 27 novembre 1963. Après ses études, elle participe au concours de reportages "Jeunes Reporters" organisé par L'Hebdo, dont elle est l'une des dix lauréates du concours. Elle décide alors de se lancer dans le journalisme et publie de nombreux reportages.
Auteure de deux romans au début des années nonante: Les Bouches et Mlle Faust, elle publie en 2009 (en collaboration avec Pierre-Antoine Grisoni de l'Agence Strates): Richesse Invisible document sur la précarité du Quart Monde lausannois. En 2010, Véronique Emmenegger publie Fringales, recueil de nouvelles né d'une réflexion sur le vêtement.
Véronique Emmenegger vit à Lausanne.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg