Ralph Graeub | L’effet Petkau ***

Ralph Graeub 
L’effet Petkau. Les faibles doses de radioactivité et notre avenir irradié ***
Traduit de l’allemand par Eve Gissinger

 

Coll. Le forum écologique

1988 | A5 | 224 p.
ISBN 978-2-8290-0104-8
CHF 12.- | € 8.- 

 

 

 

 

Á partir d’expériences sur des membranes cellulaires artificielles, le scientifique canadien A. Petkau a mis en évidence, en 1972, qu’une exposition durable à de faibles doses de radioactivité peut rendre la cellule plus fragile qu’une exposition brève à des doses plus élevées (Rayons “X” par exemple).
Le livre de Ralph Graueb explique la portée de cette découverte révolutionnaire et effrayante. Car nous baignons dans une radioactivité croissante : retombées des explosions atomiques en atmosphère, émissions habituelles et accidentelles (Tchernobyl) des centrales, et des dépôts nucléaires, usages industriels et médicaux accrus de la radioactivité artificielle … Et nous en payons d’ores et déjà le prix; Les cancers et les maladies héréditaires d’origine radioactive déjà répertoriées ne semblent être que la pointe de l’iceberg
Il est probable que l’inhibition des mécanismes immunitaires consécutifs aux dégats sur les membranes cellulaires (effet Petkau) a été jusqu’ici complètement sous-estimé. Ainsi, des indices tendent à montrer que la radioactivité a joué un rôle important dans la naissance et la diffusion du sida.
Mais le corps humain n’est pas le seul en danger. D’éminents spécailistes ont mis récemment en évidence la probabilité d’une corrélation entre les émissions des centrales nucléaires et la mort des forêts.

Ralph Graeub est né en 1921. Après des études de chimie à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, il a été cadre dans l'industrie textile, puis actif dans plusieurs commissions internationales de protection de l'environnement.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg