Yves Laplace | Plaine des héros

Yves Laplace
Plaine des héros
en bas poche 25

Prix Alice Rivaz 2015 et Prix suisse de littérature 2016

à paraître | 11.1 x 18.4 | broché | 288 p.
ISBN 978-2-8290-0578-7
CHF 19.- | € 15.-

 

 

 

Yves Laplace consacre Plaine des héros à Georges Oltramare, dit « le beau Géo » dans les années 1930.

«S'il fallait définir Plaine des héros en une phrase, je dirais qu'à travers ce récit rapporté de Grégoire Dunant – neveu de Georges Oltramare et fils de Casimir Oberfeld (musicien déporté à Auschwitz) – l'obsession antisémite et ses conséquences meurtrières éclatent au sein même d'un roman familial ou d'un “roman de formation” qui est aussi le nôtre. Tous les faits historiques évoqués sont conformes à la vérité. Iles étaient le plus souvent restés secrets.»  (Yves Laplace, Prix suisse de littérature 2016, «Deux minutes»)

Drôle de zig, Oltramare le matamore, qui doit son nom d’outre-mer aux origines génoises de sa famille. Celui qu’on appelle aussi « le petit Duce de Genève » se radicalise. L’argent ne vient plus de Rome mais de Berlin. Sous l’Occupation, il tient une chronique patriotique à Radio-Paris sous le pseudonyme de Charles Dieudonné…
Pour Yves Laplace, son personnage incarne le génie suisse : « Oltramare ne nous a pas quittés. Il nous colle à la peau : un fond de teint. (…) Oltramare, c’est nous. » D’où certaines résonances avec l’actualité. D’où le déni et l’oubli dont il est désormais l’objet là-bas. D’où l’intérêt que le romancier lui porte.
Scindé en deux parties, la première sur le ton d’un opéra bouffe, la seconde à la manière d’une enquête sur les traces d’un disparu, et les deux s’articulant, le tout est mi-sérieux mi-délirant, plein d’humour. En réalité, ce tableau d’époque est, par son projet, si original, qu’on peut y lire en creux une exploration sans pareil de l’âme de la non-Suisse. Un pays, que dis-je, un monde, une âme, vu par Grégoire Dunant, neveu d’Oltramare, qui a passé son enfance et son adolescence dans son ombre portée.

Extrait de la préface de Pierre Assouline.

 

Yves Laplace vit à Genève. Il a publié de nombreux romans et récits, parmi lesquels Un homme exemplaire, La Réfutation et L’Inséminateur.
La collection En bas-Poche a récemment réuni ses essais sous le titre Reprise – De Sarajevo à Srebrenica vingt ans plus tard. Réponses à L’Âge d’Homme et à Peter Handke.
Son nouveau livre, L’Exécrable, paraît simultanément chez Fayard (février 2020).

.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg