Yves Laplace | Plaine des héros

Yves Laplace
Plaine des héros
en bas poche 25

Parution avril 2018 | 11.5 x 16.5 | relié | 480 p.
ISBN 978-2-8290-0578-7
CHF 19.- | € 15.-

 

 

 

 

« Crois-tu qu’on ne soit pas tout à fait égarés dans la durée, pas tout à fait séparés de nos morts ni tout à fait perdus pour eux ? me demande Grégoire. Toutes les Lili. Toutes les Olga. Toutes les Alvina. Tous les Alexandre, tous les Sacha, tous les Nicolas. Casimir, Paul et Georges. Tous sont mes héros. Tous sont tombés sur la plaine des héros ; sur ma plaine. Un seul est absolument tombé du côté des bourreaux : Georges Oltramare, mon oncle. Un seul est absolument tombé du côté des victimes : Casimir Oberfeld, mon père. Mais tous ont penché des deux côtés. » (Extrait de Plaine des héros)
Yves Laplace consacre Plaine des héros à Georges Oltramare, figure de l’extrême droite genevoise des années 1930 et à ce qu’il reste du personnage dans l’imaginaire collectif local. Dialogique, se jouant des frontières entre fiction et réalité, ce texte donne à entendre les souvenir du neveu et ‘fils de coeur’ d’Oltramare, Grégoire Dunant, que le narrateur-auteur rencontre par hasard. C’est par l’intimité d’une histoire familiale particulièrement compliquée, dans les tensions entre liens affectifs et visions politiques, entre non-dits et souvenirs, que sont retracées, littérairement, l’histoire de Georges Oltramare et celle de son héritage. En intégrant le hasard, les émotions et les imprécisions du souvenir, autant que les éléments factuels, Yves Laplace traite littérairement ces pages que l’histoire officielle genevoise a très largement laissées dans ses marges. Il réussit parfaitement bien à montrer comment ce passé sombre continue de se transmettre dans les familles, et de peser sur la mémoire collective de Genève.
 

Yves Laplace vit à Genève, où il est né en 1958. Photographe, critique et d’arbitre de football, il est également dramaturge et programmateur de théâtre. Il est l’auteur d’une douzaine de pièces de théâtre, chroniqueur et romancier. Les Éditions d’en bas ont réédité deux essais d’Yves Laplace, L’Âge d’homme en Bosnie et Considérations salutaires sur le désastre de Srebrenica sous le titre : Reprise – De Sarajevo à Srebrenica vingt ans plus tard. Réponses à l’Âge d’Homme et Peter Handke

.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg