Américo Ferrari

Américo Ferrari | Figura para abolirse/Figure pour s'abolir
On suit la trace de la summa poétique d'Américo Ferrari et, comme dans l'un de ses livres, nous sommes en présence d'un Miroir de l'absence et de la présence.

 



Traducteur pour l'Agence France Presse à Lima (1950-51) et pour ANSA (Agenzia Nazionale Stampa à Lima (1956-1959). - Enseignant à l'Université de San Marcos de Lima, (1957-1959), à l'Institut Hispanique de la l'Université de Paris-Sorbonne (1963-1973) et à l'Ecole de Traduction et d'Interprétation de l'Université de Genève en tant que professeur de traduction et de théories de la traduction (1970-1995). Professeur honoraire de l'Université de Genève. Professeur invité du Middlebury College, Vermont (USA) et des universités de Cosenza (Italie), Fribourg (Suisse) et Pompeu Fabra (Barcelone). Sur le site culturactif.ch, ici


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg