Hugo Loetscher

Hugo Loetscher | Le Monde des Miracles - Une rencontre brésilienne
Un village connu pour ses miracles, Canindé, État du Cearà dans le Nordeste au Brésil. Un étranger portant une valise légère descend de l'autobus. Il ne restera pas longtemps. Il sait qu'ici les morts ne sont pas enterrés dans un cercueil, mais dans le hamac dans lequel ils ont dormi toutes les nuits de leur vie. Le cortège funèbre auquel il assistera va le surprendre.

 



Hugo Loetscher, né le 22 décembre 1929 à Zurich et mort le 18 août 2009 dans sa ville natale, est un écrivain suisse alémanique. Hugo Loetscher étudie les sciences politiques, l’histoire de l’économie, la sociologie et la littérature à Zurich. Il poursuit ses études de philosophie à Paris puis voyage en Amérique latine, en Extrême-Orient, aux États-Unis et au Brésil, avec lequel il nourrit une relation privilégiée. Dès 1956, il travaille comme critique littéraire à la Weltwoche et la NZZ. De 1958 à 1962, il est rédacteur littéraire au magazine du. De 1964 à 1969, il est rédacteur des pages culturelles et membre de la rédaction de la Weltwoche. Depuis 1969, il travaille comme écrivain indépendant, critique et journaliste politique à la NZZ (Neue Zürcher Zeitung), le Tagesanzeiger, pour la radio, la télévision et plusieurs magazines. Depuis cette date, il écrit de nombreux romans dont plusieurs sont traduits en français (le plus connu étant sans doute Les Egouts / Die Abwässer). De 1986 à 1989, il a été président de l’Association des écrivains suisses. Depuis 2004, il est citoyen d’honneur de sa ville d'origine Escholzmatt (canton de Lucerne). Son fonds d'archives se trouve aux Archives littéraires suisses à Berne.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg