INTERFOTO | Périphéries

INTERFOTO
Périphéries
Préface de Maurice Born, Le tombeau de l’émeute. Postface de Marc Perrenoud. 

2006 | 30 x 20 | relié |  photos en bichromie | 80 p.
ISBN 978-2-8290-0322-6
CHF 45.- | € 28.-

 


L’évidence est trompeuse. Les « périphéries » ne sont pas seulement aux marges de nos villes. Elles ne sont plus seulement représentées par les banlieues ou les grands ensembles, formés de barres ou de tours, qui ont servi, en leur temps, à parquer ou à reléguer la foule de migrants venus alimenter la machine industrielle. Bien au contraire. Le mérite de ce livre est de proposer une autre lecture de la périphérie en lui donnant une extension métaphorique au-delà du constat d’une catastrophe sociale annoncée telle qu’elle s’est manifestée dans la flambée des banlieues françaises en novembre 2005 : la périphérie est devenue la représentation du monde dans lequel nous vivons.
Périphéries explore et révèle ces « paysages » intermédiaires, ni ville, ni campagne, espaces en mutation, lieux de passages, de transits et d’habitats – qui se trouvent non seulement à la lisière des villes, mais au cœur même des cités. Lieux construits selon une architecture fonctionnelle, mais parfois rongés et envahis par des espaces sauvages, en friches. Des couches de plus en plus larges du monde conforme sont frappées non seulement par une précarisation des conditions de vie, mais surtout par la perte de pouvoir – la plus grande pauvreté étant la perte de pouvoir sur sa propre existence.
En marge de ces photos, Maurice Born, dans le texte en préface du livre, « Le tombeau de l’émeute », mène une réflexion anthropologique et critique sur la construction des banlieues et ses conséquences. Dans sa postface, « Notes d’un historien », Marc Perrenoud retrace le travail de l’agence Interfoto depuis trente ans.
Avec Périphéries, Interfoto, agence non commerciale et non conformiste, nous offre une œuvre supplémentaire dans la série impressionnante de ses travaux depuis sa fondation en 1976. L’ensemble de photographies qu’elle a publiées dans des journaux ou dans des livres constitue une source indispensable pour l’histoire de trois décennies en Suisse romande.

Les photographes de l’agence Interfoto sont Andrea Baccini, Franco Cavadini, Véronique Jeanneret, Cornelia Kerkhoff, Jacques Saugy, Riccardo Willig.
Maurice Born est né en 1943 à Saint-Imier (Suisse) et vit dans le sud-ouest de la France. Architecte, environnementaliste, ethnologue, comédien, réalisateur de films et éditeur à l’enseigne des Éditions Canevas, il a publié de nombreuses études sociales et politiques, notamment Pas de quartiers ! De quelques figures du déracinement aux Éditions d’en bas (2005).
Marc Perrenoud est né en 1956 et vit à Neuchâtel (Suisse). Historien et chercheur, coordinateur scientifique de la base de données sur les relations extérieures de la Suisse (www.dodis.ch), il a publié de nombreux travaux sur le mouvement ouvrier, la région horlogère, les politiques suisses face aux étrangers et aux réfugiés.
Photographes : Andrea Baccini, Franco Cavadini, Véronique Jeanneret, Cornelia Kerkhoff, Jacques Saugy, Riccardo Willig
Préface : Maurice Born, Le tombeau de l’émeute
Postface : Marc Perrenoud, Notes d’un historien

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg