Jean-Daniel Biolaz | Omnibus pour Émounaz

Jean-Daniel Biolaz
Omnibus pour Émounaz. Carnets d’un voyageur sur place, 2001-2003
Précédé de "La Liberté, et en route" par Grégoire Mayor. Préface de Grégoire Mayor 

2004 | 12.5 x 20.5 | broché | 184 p.
ISBN  978-2-8290-0305-9 
CHF 28.- | € 19.-

 


 

 

Pousser la porte d’« Émounaz », c’est partir à la découverte de pépites. Celles d’un mathématicien espiègle, amoureux de cascades et d’escalade, aux prises avec la sclérose en plaques depuis trente-huit ans, à qui le geste d’écrire est « rationné ».
Ces carnets d’un voyageur immobile dégagent une grande force : celle d’une solitude fécondée par l’humour et par un désir têtu qui pousse Jean-Daniel Biolaz à traquer le mot juste, à polir son verbe, à travailler ses silences, à forger une image par jour au moins « pour ne pas tourner en rond dans un des cercles de l’enfer sclérosé ».
Derrière ces réflexions enracinées dans le quotidien et tendues vers le ciel, s’esquisse le portrait paradoxal d’un homme debout, qui dans sa chaise, « marche à l’écriture ».

La subtile préface, signée Grégoire Mayor, place ce journal inspiré dans la perspective, chère à l’auteur, de l’échange avec la nouvelle génération.78 à Tavanasa, dans les Grisons, où il a fait ses études primaires et secondaires. Il étudie à l'Institut littéraire suisse de Bienne où il réside. Il a beaucoup voyagé en Europe, en Australie, en Asie et en Amérique latine. Auteur de prose, de poésie et d'essais, il écrit en allemand et en sursilvan (une des langues rhéto-romanes).

Jean-Daniel Biolaz est aussi l’auteur d’un recueil de poèmes, Lisières (1979), et de chroniques intitulées Jusqu’à la moelle (2001) parues aux Éditions d’en bas.


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg