Leonardo Zanier

Leonardo Zanier | Libers di scugnî lâ/Libres de devoir partir/Liberi di dover partire Poèmes 1960-1962

Traduit de l’italien et du frioulan par Daniel Colomar

Ce livre témoigne d'une réalité trop méconnue : il existe une littérature de l'immigration italienne dans le monde, une littérature de ces saisonniers qui trimballent à travers les frontières une valise dans laquelle ils ont enfermé leur espérance, sans autre héritage que la route toujours recommencée, qui ne rentrent au pays que pour mourir et transmettre la valise à des fils qui reprendront la route, désespérément. Leonardo Zanier a été l'un d'eux.

 


 

Leonardo Zanier est né en 1935 à Maranzanis di Comeglians, un village de la région de la Carnia, dans la zone alpine du Frioul. Comme beaucoup de gens de cette région, il a travaillé davantage à l'étranger qu'en Italie. Il vit entre Rome et Zurich, et s'occupe de formation des migrants - il a été président jusqu'en 2004 de la Fondation ECAP. Dans les années 1970, il a été président de la Federazione delle Colonie Libere Italiane in Svizzera (FCLI), et a longtemps coordonné les projets de l'Union européenne contre la marginalité et l'exclusion. Il écrit des poèmes, essentiellement en frioulan, depuis 1960. Plusieurs de ses recueils ont été mis en musique et traduits dans les principales langues européennes. Il publie des récits et de brefs essais dans des journaux italiens et suisses.

 

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg