Marlene Van Niekerk | Triomf - Poche

Marlene Van Niekerk
Triomf
Traduit de l’afrikaans par Donald Moerdijk et Bernadette Lacroix 

2017 | 11.5 x 16.5 | broché, collé | 768 p.
ISBN 978-2-8290-0557-2
CHF 18.- | € 16.-

Coll. en bas poche, no 020

 

 

 

Marlène Van Niekerk retrace la vie d’une famille blanche pauvre, les Benade, au cours des deux mois qui ont précédé les premières élections libres en Afrique du Sud, en novembre 1994. La famille Benade vit dans des conditions misérables depuis plusieurs générations. Chez les Benade, l’inceste est érigé au rang de tradition. Humiliés et désespérés, ils réussissent cependant à obtenir un logement dans le nouveau quartier blanc, Triomf, érigé sur les ruines de Sophiatown, ancienne township de Johannesburg rasé par le pouvoir de l’apartheid. C’est l’histoire d’un double traumatisme, celui de la pauvreté et celui d’un régime qui s’effondre en emportant dans son naufrage les quelques rares points de repère qui permettaient encore à cette famille du sous-prolétariat afrikaner de survivre. La famille se referme alors sur sa honte et ses secrets dans son carré encombré de gravats et d’ordures. La langue des Benade se réduit à un état brut, sa syntaxe est des plus frustes. Le plongeon final aura lieu le 24 novembre 1994, jour des élections. « Secrets de famille », rugit Lambert, fouillant dans les paperasses d’un tiroir autrefois fermé à clef. Tout est dans la famille : de Mol, Pop, Treppi et Lambert ; sans oublier chiens, carcasses de voiture et frigos, éléments intrinsèques de cette famille Benade complètement paumée. Et pourtant le rire n’est jamais loin des larmes, alors que scènes loufoques et paroles profondes se croisent sans cesse sous les yeux ébahis du lecteur captivé tant par l’histoire (les histoires) que par l’écriture de Marlene van Niekerk, faite de cynisme et de tendresse, de cruauté et de compassion.

Marlene van Niekerk est une écrivaine sud-africaine de langue afrikaans. Elle est née le 10 novembre 1954 près de Caledon, dans la province du Cap. Elle étudie les langues et la philosophie à l’université de Stellenbosch, où elle écrit ses premières pièces de théâtre. Marlene van Niekerk est actuellement professeure d’afrikaans et de néerlandais à l’université de Stellenbosch. Agaat est paru aux Éditions Gallimard, Collection Du monde entier, dans une traduction de l’afrikaans de Pierre-Marie Finkelstein en 2014.

 

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg