Yves Laplace | Reprise - De Sarajevo à Srebrenica vingt ans plus tard; Réponses à L’Âge d’Homme et à Peter Handke.

Yves Laplace
Reprise - De Sarajevo à Srebrenica vingt ans plus tard

2015 | 11,5 x 16,5 | Relié, cousu, cartonné, jaquette | 320 p.
ISBN 978-2-8290-0509-1
CHF 16.- | € 14.-

 

 

 

Ce livre regroupe deux essais parus auparavant: L’Âge d’homme en Bosnie, petit guide d’une nausée suisse (éditions d’en bas, 1997) et Considérations salutaires sur le désastre de Srebrenica (éditions du Seuil, 1998, épuisé). Le premier essai interroge « le sens donné par une escouade d’assassins à certains mots (en l’occurrence et parmi d’autres: le sang, la pureté, l’ethnie, le peuple, le patriotisme, la nation, l’origine, la religion) et qui s’impose à certains écrivains et à leur éditeur », notamment une trentaine d’écrivains publiés par Vladimir Dimtrijevic fondateur de L’Âge d’Homme. Le deuxième essai d’après-guerre répond pied à pied, pas à pas, aux déambulations de l’écrivain Peter Handke chez les Serbes et à ses divagations dans la guerre de Bosnie (1992-1995) que rapporte notamment un Voyage hivernal tissé de nuit, de brouillard et de neige, dont la publication suscita une vive polémique en Europe. On y trouvera, en outre, une relation sur les tremblements de terre de Lisbonne (le 1er novembre 1755), d’Annecy (le 15 juillet 1996) et des Balkans… Ainsi que d’autres considérations salutaires sur l’autorité et sa trahison; sur le président Karadzic, le général Mladic et leurs agents littéraires en France ; sur l’éradication des «Turcs » et l’usage de la barbarie ; sur la Force de stabilisation dont le mandat devait s’achever en juin 1998 ; sur la pluviosité à Genève, les inondations en chine et la visite du pape en Bosnie ; sur la question allemande ; sur Voltaire et Rousseau, la Saint-Barthélemy, le cri du sang innocent; sur un jardin et un belvédère à l’étranger; en voyage à Mostar, Tuzla et Sarajevo dix-huit mois après les accords de Dayton; sur l’avènement du poétique et les charniers de Srebrenica où les enquêteurs du TPI plantaient de petits drapeaux signalant les ossements retrouvés, comme s’il fallait mettre les cadavres en italique.

Écrivain franco-suisse, Yves Laplace vit à Genève où il est né en 1958. Il est romancier, photographe, enseignant, critique littéraire et arbitre de football. Il avait dix-neuf ans lorsque son premier récit est paru en 1977. Il a publié une vingtaine d’ouvrages au Seuil et chez Stock. Son denier roman, Plaine des héros, a paru chez Fayard en mars 2015.

TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg