Fabiano Alborghetti | L'opposta riva/La rive opposée

Fabiano Alborghetti
L'opposta riva/La rive opposée
Traduit de l'italien par Thierry Gillybœuf

À paraître en septembre 2017 | 14 x 21 | broché | 96 p.
ISBN 978-2-8290-0498-8
CHF 27.- | € 17.-

 

 

 

 

La rive opposée est la traduction du premier recueil de poèmes de Fa­biano Alborghetti L’opposta riva. Publié en italien en premier en 2006 (LietoColle), le poète en a remanié une nouvelle version parue chez La Vita Felice en 2013.La rive opposée est un recueil de poésie composé à la manière d’un Spoon River des vivants: chaque poésie est portée par une voix, chaque voix raconte une histoire. Le projet a été conçu à partir d’une expérience de l’auteur qui a passé trois ans (de 2001 à 2003) de sa vie en compagnie des immigrants clandestins, illégaux et sans papiers. Il a été le témoin d’existences cachées prises dans la pauvreté, dans le manque de sécurité, aussi médicale, dans l’illégalité, mais des vies toujours dignes et surtout honnêtes. La criminalisation des migrants par les médias ne rend pas compte de l’autre côté de la médaille, positif, plus vaste que l’on peut l’imaginer et invisible. On parle rarement de l’invisibilité.Cette nouvelle version est une réécriture plus serrée du texte initial, révèle les noms des personnes rencontrées et qui ont osé prendre la parole et raconter leur histoire. Pour ne pas les oublier et les nier une deuxième fois.

Fabiano Alborghetti (1970) vit au Tessin (Suisse).Il a publié plusieurs plaquettes de poèmes ainsi que des recueils de poésie: Verso Buda (2004),et Registro dei fragili (2009; Registro dei fragili. 43 canti / Regsitre des faibles. 43 chants, version bilingue chez en bas en 2012). 

Thierry Gillybœuf est le traducteur de plus d’une centaine d’œuvres littéraires dont Registro dei fragili. 43 canti / Regsitre des faibles. 43 chants de Fabiano Alborghetti.  


TwitterG+LinkedInDiggDiggDiggDiggDigg